Vous craignez une excision pour vous ou pour quelqu’un de votre entourage, vous cherchez des conseils/une aide :

Contactez INTACT en cas de risque réel ou urgent d’excision au +32 (0)2 539.02.04

INTACT peut également soutenir et guider la personne qui nécessite une protection ou qui une souhaite déposer plainte pour (tentative) de MGF. L’association a la possibilité d’agir en justice (sous réserve de la recevabilité de l’action) en vue de protéger une personne menacée ou une personne victime de mutilation génitale.

En cas de risque possible et non urgent d’une MGF, contactez le GAMS Belgique +32 (0)2 219.43.40

En cas d’extrême urgence, appelez la police au 101 ou 112.

L'asbl INTACT recrute un.e juriste

Voyez l'offre d'emploi sous ce lien et n'hésitez pas à diffuser l'information.

Des changements chez INTACT

L'asbl INTACT compte une nouvelle directrice : Katrin Verstrate.

Nous souhaitons à Sophie Forrez beaucoup de réussite dans ses nouvelles fonctions.

 

L'association a déménagé ses bureaux depuis à la Rue des Palais, 154 à 1030 Schaerbeek.

Vous pouvez nous joindre par téléphone au 0497 55 04 56 ou à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

26 avril : Formation pour les CPAS et ILA de la Province de Liège

L'asbl INTACT organise une journée de formation le 26 avril 2017 à destination des travailleurs sociaux des CPAS et ILA de la Province de Liège sur la prévention des MGF et la protection des filles et des femmes contre forme de violence. Les outils réalisés par les associations spécialisées sur les MGF seront distribués aux participants.La formation est gratuite. les inscriptions se font par email auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les informations pratiques et le programme se trouvent ici.

8 mars 2017 - Journée internationale des droits des femmes

À l’occasion de la journée internationale de la femme du 8 mars, nous publions notre première lettre d’information de 2017.

Nous publions une étude sur la convention d’Istanbul comme outil pour lutter contre les mutilations génitales féminines. Cette étude avait déjà été publiée en néerlandais en octobre dernier.

Lire la suite...