«Le projet d’INTACT est né en 2008 des suites de nombreuses rencontres avec des personnes qui m’ont encouragé à le mettre sur pied. Il s’agissait de magistrats, d’avocats, du GAMS-Belgique, de médecins, de femmes politiques, …

Un centre d’expertise juridique manquait en Belgique sur les questions de MGF. Il devait s’inscrire dans la complémentarité des actions associatives, institutionnelles et judiciaires existantes. Il devait être résolument tourné vers la prévention et le souci de la recherche de solutions respectueuses des identités culturelles et de la loi.

INTACT a été conçue et voulue, dès le début, comme une association très professionnelle, rigoureuse et en recherche de consensus.

celine

L’association développe depuis toujours de multiples partenariats et envisage son action comme une réflexion concertée et engagée en faveur des droits humains.

Le souci d’une justice adéquate, soit un travail sans fin, a été pour moi un moteur puissant pour ce projet»


Me Céline Verbrouck, Présidente de l'asbl INTACT

 

L’asbl a été créée par différentes personnalités du monde académique, associatif, médical et juridique. Le Conseil d’administration est aujourd’hui composé des personnes suivantes :

Céline Verbrouck, avocate et présidente du CA d’INTACT
Benoît Van der Meerschen, juriste, vice-président d’INTACT
Sotieta Ngo, Juriste et trésorière d’INTACT
Jean-Jacques Amy, gynécologue, professeur émérite de la VUB
Marie Bruyns, gynécologue
Rosalie Daneels, avocate
Djenabou Teliwel Diallo, assistante sociale
Françoise Digneffe, juriste, professeur émérite de criminologie UCL
Patricia Jaspis, juge au Tribunal correctionnel de Nivelles
Paul-Jacques Lamotte, pédiatre
Françoise Leroux, psychologue
Christine Loudes, juriste
Médiatrice Niwenamuha, juriste
Philippe Woitchik, Ethnopsychiatre, psychothérapeute
Martine Coenen, psychanaliste
Elvire Delwiche, assistante sociale